urne

  • Notre Bourgmestre aux urnes

    Comme tout citoyen belge, notre bourgmestre Mont sur Marchiennois Paul Magnette et sa compagne Maud Evrard sont venus voter au bureau 159, du centre des loisirs de notre commune . Je vous laisse découvrir quelques clichés .

    DSC07454  1.jpg

    DSC07441.JPG

    DSC07483.JPG

    DSC07490.JPG

    urne,bourgmestre,compagne,loisir

    DSC07470.JPG

    Une urne bien scellée

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • La police aux urnes !!!

    Mont sur Marchienne : la police intervient pour une urne non scellée 

    DSC07468 11.jpgPhoto Michel Dubus

    Rédaction en ligne

    Interpellant. La police de Charleroi ainsi que les services communaux de la Ville de Charleroi ont dû intervenir ce matin dans un bureau de vote de Mont sur Marchienne  . Raison : il manquait un cadenas sur une des trois urnes, posant d’évidents problèmes de confidentialité et de résultats de vote.

    Les votes du bureau numéro 161 ont été interrompus durant un peu moins d’une demi-heure ce matin à  Mont sur Marchienne, au Centre des Loisirs.

    «  Alors que tout se passait bien, quelqu’un a tout d’un coup remarqué qu’il manquait un cadenas à l’une des trois urnes du bureau  », explique Elio Paolini, témoin de la scène. «  Cette personne a donc demandé à ce que tout soit stoppé sur le champ. Ce qui a provoqué pas mal d’excitations et de frustrations. Il faut dire qu’il faisait chaud… Dans la panique, la police a été avertie.  »

    «  Il semblerait qu’un cadenas manquait depuis le début  », poursuit Maryse Neirynck, employée communale responsable de la section de  Mont sur Marchienne, également sur place. «  Mais techniquement, cela n’a pas posé problème. Les assesseurs et le président de bureau de vote sont assermentés et sont dignes de confiance. Nous avons donc contacté le service de la Ville de Charleroi qui détient le matériel pour les élections. Un cadenas de rechange est vite arrivé.  »

    N’empêche que la police a tout de même dû intervenir pour s’assurer du bon déroulement de la manœuvre et pour calmer les esprits

    Source La Nouvelle Gazette Charleroi  net

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer