crise

  • Mont-sur-Marchienne : De notre rédacteur en chef Demetrio Scagniola

     

     

    Chère lectrice, Cher lecteur,

    Au nom de toutes les rédactions de notre groupe, j’aimerais vous remercier pour la confiance que vous nous témoignez en cette période de crise sanitaire et de confinement.

    Plus que jamais, vous avez choisi nos marques pour vous tenir informés sur l’évolution de la pandémie en Belgique et dans le monde, pour connaître les vraies réponses aux innombrables questions que vous vous posez, pour faire le tri entre info et intox et pour appréhender ses nombreuses conséquences au niveau local.

    Nous vous remercions aussi pour les très nombreuses marques de soutien et de sympathie que vous avez envoyées à nos équipes, pour le travail réalisé depuis le début de la crise. Sachez que même si le télétravail et le confinement ont un peu bouleversé le quotidien de nos rédactions, la passion de l’information, qu’elle soit locale, nationale, digitale et sportive, reste le moteur principal de chacun d’entre nous. Et que, tout en adoptant les nécessaires mesures de prudence et distance sociale, nous redoublons d’effort pour être à la hauteur de vos attentes.

    Car si le coronavirus a changé nos habitudes, il a aussi démontré à quel point la presse de qualité et de proximité restait plus que jamais un point de repère fiable dans cette crise. D’ailleurs, vous n’avez jamais été aussi nombreux à nous lire, que ce soit sur nos sites (La Meuse, la Nouvelle Gazette, la Province, la Capitale, Nord-Eclair, Sudinfo.be) qui restent plus que jamais les leaders de la presse en Belgique francophone ou nos journaux papiers. Cela nous conforte dans notre volonté inébranlable d’être à vos côtés pour traverser cette crise, mais aussi, en toute humilité, de redoubler de curiosité, de vigilance et de créativité pour vous offrir les meilleurs contenus.

    Demetrio Scagliola
    Rédacteur en chef

    NG.JPG

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Fin de parcours pour Afredy Gallez

     

    Le mari violent (89 ans) vient de mourir 

    3335758251_2.jpg

    Photo Prétexte Google

    Fin de parcours pour Alfredy Gallez, 89 ans : il est décédé ce week-end à l'hôpital Van Gogh.

    Voir l'article du journal du 27/08/2014  Crise de jalousie à la rue de la Ronche à Mont sur Marchiene

    **************

     Retouvez l'intégralité de l'article dans la Nouvelle Gazette de ce mardi 7 octobre

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont sur Marchienne crise de jalousie !!

    Jaloux, il tabasse sa femme de 88 ans

    Capture ronche.JPG

    Photo prétexte ( Google )

           
    Un drame s’est déroulé ce mardi vers 4 heures du matin à la rue de la Ronche à Mont-sur-Marchienne. En pleine crise de jalousie, Alfredy, 89 ans, a frappé son épouse Gertruda, 88 ans, à l’aide d’un bâton. Celle-ci est grièvement blessée. Dans son esprit, sa compagne était infidèle et le trompait avec tous les hommes du quartier.

    Qu’est ce qui est passé par la tête d’Alfredy, 89 ans, pour s’en prendre aussi violemment à sa compagne depuis de nombreuses années ? D’après les premiers éléments, l’homme a été pris d’un élan de jalousie, très fort. Il aurait alors saisi un bâton et aurait donné des coups à Gertruda, 88 ans. Les raisons d’un tel acte ? Elles restent assez confuses. Le vieil homme affirme que son épouse le trompait avec tous les hommes du quartier.

    Un quartier bien calme où on continue de se poser des questions : que s’est-il passé ? Vers 4 heures, ce lundi matin, les lumières bleues de la police et des ambulances ont éclairé l’ensemble des maisons de la rue de la Ronche à Mont-sur-Marchienne. Les secours sont intervenus pour prendre en charge la dame âgée, grièvement blessée suite aux actes de son mari. Elle a été transportée au C.H.U. de Charleroi.

    Il y avait du sang, beaucoup, dans la petite maison de ce quartier. On pensait même qu’il l’avait poussé dans les escaliers, mais non. Par contre, d’après les premiers éléments, il y aurait très peu d’indices matériels, Alfredy ayant pris la peine de tout nettoyer.

    L’acte est classé comme tentative de meurtre et Alfredy, malgré son âge, a dû suivre la procédure : il a été présenté au parquet de Charleroi et entendu.

    AN.D et C.D.

    Retrouvez toutes les informations dans la Nouvelle Gazette Charleroi de ce mercredi.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer