carrière

  • Mont-sur-Marchienne : Des jeunes bénévoles nettoient la carrière gralex

     

    Belle initiative de Nicolas un jeune habitant de Marchienne-au-pont.

    Malgré la chaleur de ce dimanche quelques braves bénévoles ont parcouru les bords intérieurs de l'ancienne carrière Gralex à Mont-sur-Marchienne, afin de ramasser les très nombreux déchets jonchant le sol . Nicolas et deux de ses amis Julien et Maxence ont commencé le pénible travail avant d'être rejoint par trois autres personnes, des habitants de Montigny-le-Tilleul .

    Retrouvez toutes les informations (photos et vidéos ) de notre journaliste Benjamin Berthaut dans la Nouvelle Gazette de ce lundi 17 août 2020 ou sur notre journal numérique .

    B9724299275Z.1_20200816181038_000+G04GGCJGK.1-0.jpg

    Julien, Nicolas et Maxence ont travaillé quatre heures sur le site, avec l’aide de trois autres bénévoles.

    Photo Benjamin Berthaut

    B9724299275Z.1_20200816181038_000+G04GGCJJ4.1-0.jpg

    Photo Benjamin Berthaut

    20200816_1651531.jpg

    Un joli travail ... Et une prochaine opération similaire est prévue dans les semaines à venir.  

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Une centaine de personnes évacuées de la carrière Gralex

     

    La police a effectué une grosse opération à l’ancienne carrière Gralex, située à Mont-sur-Marchienne, ce dimanche 19 juillet après-midi. Elle y a découvert une centaine de personnes, dont trois ont visiblement eu du mal à coopérer.

    Ce dimanche, à 15h, le Groupe de Sécurisation et Appui de la police de Charleroi a mené une grande opération à l’ancienne carrière Gralex, à Mont-sur-Marchienne. Le PSO, la sécurité routière, la police des quartiers, soutenus par la zone Germinalt et la police fédérale des chemins de fers et par une équipe canine étaient également sur place. En tout, ce ne sont pas moins de 40 agents qui se sont mobilisés, comme l’indique le porte-parole de la police de Charleroi, David Quinaux.

    « Sur place, nous avons découvert une centaine de personnes présentes sur le site privé. Il y avait de nombreuses familles, venues d’un peu partout : Flandre, Bruxelles, France… », et bien plus encore ! « Globalement, la situation a été réglée assez rapidement et dans le calme, les personnes ont compris pourquoi elles devaient partir », poursuit David Quinaux.Néanmoins, trois Français venus de Lille se sont, semble-t-il, énervés. « Ils ont donc été privés de liberté pour les calmer. » En tout, ce sont une quinzaine de P.-V. qui ont été rédigés, pour baignade interdite, mais également pour mauvais stationnement.

    DSC03168 11.jpg

    David Quinaux porte-parole de la police de Charleroi  (photo capture RTL )

    DSC03137 11.jpg

    Quelques heures après le départ des forces de l'ordre

    DSC03174 4444.jpg

    Photo de ce mardi 21 juillet !!!!

    -----------

    Source la Nouvelle Gazette M.V.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Une rue change de nom

     

    Suite à la décision du Collège communal carolo d’éliminer des doublons odonymiques dus à la fusion des communes, le changement de certains noms de rue a été adopté par le Conseil communal ce lundi.

    Pour la commune de Mont-sur-Marchienne, la « rue des Carrières » devient « rue des Cisterciens ».

    L’appellation à laquelle la Ville songeait spontanément était « Chemin des Moines ». Elle aurait alors désigné le tronçon ouest de cette ancienne voie de communication, grâce à laquelle les moines d’Aulne pouvaient se rendre à pied à Liège. La traversée de Mont-sur-Marchienne s’articulait sur le parcours suivant : Pont-à-Nôle, rue des Carrières, ruelle « sans nom », rue des Déportés (entrant sur le territoire de Marcinelle), rue Hoyas et rue de la Tombe à Marcinelle. Jusqu’au début du XXe siècle, la rue des Déportés était dénommée avec raison d’ailleurs « Chemin » ou « Voie des Moines ».

     

    Cependant, la dénomination « des Moines » a déjà été utilisée pour baptiser le « Sentier des Moines », à Roux. Il a donc été proposé d’appeler la « rue des Carrières », « rue des Cisterciens ». Les cisterciens constituent une branche monastique issue de l’abbaye bénédictine de Cîteaux. L’appellation « cisterciens » à propos d’Aulne fut une décision de Hugues, évêque de liège, en 1205. Les moines d’Aulne utilisaient cette rue des Carrières pour se rendre à Châtelet, Floreffe et finalement Liège.

     

    Source La Nouvelle Gazette

    20200630_1351591 11.jpg

    La future rue des Cisterciens

    20200630_1352391.jpg

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Baigneurs et policiers sur le site de Gralex !

     

    Impressionnante opération de police à la rue du Pont-à Nôle

    Une impressionnante opération de police a eu lieu, ce lundi 1er juin ( jour du lundi de pentecôte ) vers 16 h 00 à la rue du Pont-a-Nôle à Mont-sur-Marchienne, sur le site de l'ancienne carrière Gralex, afin de verbaliser les nombreux baigneurs entassés les uns sur les autres en cette période de pré-déconfinement et de distanciations pour cause de pandémie, selon le responsable de l'opération certains baigneurs étaient de la région de Bruxelles voir plus loin, ce responsable m'a aussi signalé  qu'une opération similaire avait déjà eu lieu ce vendredi 29 mai sur plainte des propriétaires des lieux .. 

    20200601_1659441 111 - Copie.jpg

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Un homme de 34 ans se noie dans la carrière Sagrex

    Ce dimanche en début d'après midi, un nageur qui s'était aventuré dans les eaux de la carrière Sagrex de Mont-sur-Marchienne a disparu sous la surface

    Originaire de La Louvière un homme de 34 ans est mort noyé dans les eaux turquoises de ce site interdit et privé ! L'endroit est bien connu de la plupart des jeunes et même des moins jeunes de la région, ceux-ci affluent en masse les jours de fortes chaleurs. Ce dimanche cet homme s'est aventuré dans les eaux et a rapidement disparu sous la surface, ses proches ont rapidement appelés les secours, ce sont les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est et les plongeurs de Sambreville qui sont descendus sur place et ont entamé des recherches, finalement le corps a été retrouvé à 30 mètres des berges, hélas il n'y avait plus rien à faire pour sauver ce malheureux. Il semble que celui-ci aurait été victime d'une hydrocution. Détail navrant juste après le départ de la police et des secours de nouveaux nageurs arrivaient déjà sur place, maillot et serviette sur l'épaule !!!

    111 22.jpg

    Juste après le drame, les nouveaux baigneurs sont déjà sur place .

    LRG_DSC027161  44444.jpg

    Bien renseigné ....Et pourtant

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer