Mont-sur-Marchienne : Soirées Musicales

 

Sarah Defrise, Sébastien Parotte et Jean-Claude Vanden Eynden étaient au programme de ce samedi 19 janvier 2019, au centre culturel de Mont-sur-Marchienne .

 

Sarah Defrise est une soprano belge. Née à Bruxelles, elle est diplômée du Koninklijk Conservatorium Brussel dont elle sort première de sa promotion et de l'Ecole Normale de Musique de Paris où elle obtient son Diplôme Supérieur de Concertiste en avril 2016. Elle fait ses débuts à l'opéra à 24 ans dans le rôle de Clorinda (Cenerentola/G. Rossini) à l'Opéra Royal de Wallonie. En décembre 2015, ses pas la mènent à nouveau sur la scène de l'ORW où elle interprète le rôle de la Fée dans Cendrillon de Pauline Viardot. Pour la saison 2016-17, elle y interprétera Diane dans Orphée aux Enfers d'Offenbach.

****

Sébastien Parotte, originaire de Grand-Rechain (Herve) chante depuis l'âge de 5 ans et possède déjà une large expérience musicale. Il fait ses études au conservatoire de Liège, ou il obtient une licence en contrebasse et de Maastricht (classe de chant de Mya Besselink). En 2008 il a intégré la Chapelle musicale Reine Elisabeth, pour se préparer avec son professeur José Van Dam, pour le concours musical international Reine Elisabeth-de-Belqique de chant 2011, ou il arrive à se placer parmi les finalistes.

****

A seize ans, Jean-Claude Vanden Eynden fut le plus jeune lauréat du Concours Musical International Reine Elisabeth. Entré à douze ans au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, il travaille sous la direction d'Eduardo Del Pueyo jusqu'à la fin de ses études à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Sa carrière de soliste le mène rapidement sur tous les continents et nombreux sont les orchestres symphoniques et les orchestres de chambres qui l'invitent.

****

DSC05211 11.jpg

Jean-Claude Vanden Eynden , Sarah Defrise et Sébastien Parotte

DSC05240 11.jpg

54411 11.jpg

DSC05233 11.jpg

DSC05214 11.jpg

Ce magnifique trio en compagnie du Président des Soirées Musicales Elio Paolini

Lien permanent 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.