ville

  • Mont-sur-Marchienne : Toussaint et pelouse d'honneur ...

    Ce qu'il faut savoir à l'occasion de la Toussaint

    La Ville de Charleroi, Direction de la Citoyenneté, informe le public qu'à l'occasion de la Toussaint, il sera fait usage d'une application stricte du règlement communal en ce qui concerne la nouvelle pelouse d'honneur fraichement refaite au cimetière de Mont-sur-Marchienne. Petit rappel des consignes. La direction informe les familles que la pose des fleurs, gerbes ou tout autres objets doivent se faire sur le bord de la pelouse d'honneur et cela sur tout le périmètre de celui-ci, qu'il est interdit de faire des trous autour des stèles pour y planter une potée de chrysanthème.

    Petit rappel : Les véhicules seront interdit de rentrer dans le cimetière à partir du lundi 30 octobre . 

    3561578806.jpg

    Les fleurs seront déposées sur la bordure en béton .

    IMG_2338 11.jpg

    Strictement interdit  !!

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Une nouvelle rue change de nom

    Depuis quelque temps, la ville de Charleroi s'attelle à la suppression des doublons odonymiques  pour une question de facilité. Il s'agit, donc, de donner un nom unique à chacune des rues de la commune. Et le tout progresse. D'ailleurs, ce sont encore huit rues qui ont été renommées, après approbation lors du conseil communal de ce lundi 2 octobre . Pour notre commune la rue Jules Destrée devient la rue René Dupriez.

    DSC08171 11.jpg

    Rue René Dupriez

    Pour l'historique: qui était René Dupriez . Il était directeur et rédacteur en chef de "La Gazette de Charleroi ". En 1945, il devient directeur de la " Nouvelle Gazette de Charleroi " il était député libéral et militant wallon en 1949. Il habitait la villa " Les Pervenches " sur l'avenue Paul Pastur à Mont-sur-Marchienne .  ( villa connue aujourd'hui sous le nom Luca & Papa )

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : A peine planté et déjà volé !

    Comme le relate la Nouvelle Gazette de ce mardi 25 juillet 4.000 fleurs ont été volées dans les bacs publics cette année.

    Sur les 185.000 plantes produites chaque années par la ville de Charleroi dans les serres de Ransart, 4000 au moins sont dérobées. Les citoyens semblent se servir directement dans les vasques publiques comme si cela était naturel. Pourtant, c'est bien du vol .

    A.W.

    fleurs 11.jpg

    fleurs  22.jpg

    Au monument aux morts rue de l'Eglise à Mont-sur-Marchienne, un bac vide le lendemain de la plantation !

    ***

    Retrouvez l'article complet ici ▼▼▼

     http://charleroi.lanouvellegazette.be/106519/article/2017-07-24/charleroi-4000-fleurs-volees-dans-les-bacs-publics-cette-anne

    images.png

    Lien permanent 3 commentaires Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : 100 bougies pour Madame Delforge

    Une centenaire à la résidence " Arcadie "

    La Ville de Charleroi a pris l'habitude de fêter ses concitoyennes et concitoyens qui atteignent ou dépassent l'âge de 100 ans et ils sont nombreux, puisque nous avons le bonheur d'en compter environ 35 au sein de notre ville. Hier c'était au tour de Madame Jeanne Delforge de fêter ses 100 ans à la résidence "Arcadie" à Mont-sur-Marchienne. Monsieur l'Echevin Serge Beghin a pris la parole pour rappeler quelques faits de sa longue vie et aussi en lui offrant, au nom de la Ville de Charleroi, les fleurs et le cadeau qui lui était destiné.

    DSC07047 11.jpg

    La remise des cadeaux par Monsieur Beghin

    DSC07048 11.jpg

    Le bisous de l'Echevin

    DSC07055 11.jpg

    Et oui 100 bougies à souffler

    DSC07040 11.jpg

    Joyeux anniversaire l'équipe SUDPRESSE

    ****

    Pour un grand format cliquez sur l'image

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : La traque aux dépôts clandestins

     

    Les pollueurs seront les payeurs !

      Le travail du service propreté de la ville de Charleroi est à peine terminé, que le lendemain un nouveau dépôt clandestin, voit le jour à la rue Joseph Allard à Mont-sur-Marchienne, un véritable fléau pour les riverains . A savoir que les déchets sauvages coûtent très cher à la ville de Charleroi. Mais celle-ci comptent accélérer la traque aux pollueurs avec des amendes de 250 euros .

    DSC01913 11.jpg

    Un spectacle de désolation

    DSC01914 11.jpg

    Lamentable

    Pour une intervention au service propreté cliquez ici ▼▼▼

    http://www.charleroi.be/intervention-service-proprete

    Lien permanent 2 commentaires Imprimer