rue

  • Mont-sur-Marchienne : Suppression des doublons ( suite )

    Nouvelle salve de suppression des doublons odonymiques

    Le conseil communal de ce lundi 18 décembre a validé le projet de suppression de nombreux doublons odonymiques dans le grand Charleroi. Pour notre commune : Mont-sur-Marchienne, la rue Chemin Vert devint la rue de Normandie . 

    Explication : De nombreux soldats français présents lors des combats qui se sont déroulés à Mont-sur-Marchienne étaient originaires de Normandie. Ce nom est également un hommage aux soldats alliés ayant débarqués en Normandie et à tous ceux qui organisèrent le débarquement de juin 1944 et permirent sa réussite .

    IMG_2356 11.jpg

    La rue Chemin Vert

    IMG_2358 11.jpg

    Bientôt rue de Normandie

    Lien permanent 2 commentaires Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Les restes du château de la Torre

     Restauration de la tour de la rue du Château

    Depuis le 16e siècle le château de la Torre se situait dans le cœur même de Mont-sur-Marchienne. Démoli dans les années 1942 à 1947 afin d'obtenir des terrains à bâtir et de tracer la nouvelle rue Cardinal Mercier.  Aujourd'hui de l'ancien château-ferme, seules les tours sud-ouest et sud-est ont été préservées de la démolition, mais il faudra attendre 1989 pour qu'elles soient classées ! Il y a quelques jours les travaux de restauration de la tour sud-est (tour rue du Château) ont commencé, à l'initiative du propriétaire du terrain sur lequel la tour se trouve. Mais que va-t-il advenir de la seconde tour sud-ouest (rue de l'Industrie) qui se dégrade d'année en année, une question que beaucoup de Mont-sur-Marchiennois se posent . 

    DSC08519 22.jpg

    DSC08517 22 11.jpg

    Une bonne restauration pour la tour sud-est

    DSC08526 22.jpg

    La tour sud-ouest qui se dégrade de plus en plus  !!

    Lien permanent 2 commentaires Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Une nouvelle rue change de nom

    Depuis quelque temps, la ville de Charleroi s'attelle à la suppression des doublons odonymiques  pour une question de facilité. Il s'agit, donc, de donner un nom unique à chacune des rues de la commune. Et le tout progresse. D'ailleurs, ce sont encore huit rues qui ont été renommées, après approbation lors du conseil communal de ce lundi 2 octobre . Pour notre commune la rue Jules Destrée devient la rue René Dupriez.

    DSC08171 11.jpg

    Rue René Dupriez

    Pour l'historique: qui était René Dupriez . Il était directeur et rédacteur en chef de "La Gazette de Charleroi ". En 1945, il devient directeur de la " Nouvelle Gazette de Charleroi " il était député libéral et militant wallon en 1949. Il habitait la villa " Les Pervenches " sur l'avenue Paul Pastur à Mont-sur-Marchienne .  ( villa connue aujourd'hui sous le nom Luca & Papa )

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Rénovation de la rue de la Tombe

    La rue de la Tombe en chantier

    Dans le cadre du " Plan Routes 2017 " présenté par l'échevin Eric Goffart, notre commune avait trois rues à rénover, Ave. Elisabeth (travaux fini) rue de la Tombe (travaux en cours) et rue des Goutteaux ( prochain chantier ). Depuis quelques jours la rue de la Tombe est interdite à la circulation depuis le haut de la rue Hoyas jusqu'au feu de signalisation de l'Ave. Paul Pastur, la première phase de raclage touche à sa fin et si la météo le permet les travaux seront terminés fin de semaine prochaine .  

    DSC07705 11 - Copie.jpg

    DSC07708 11 - Copie.jpg

    travaux,rénovation,rue,chantier,circulation

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Rue de la Torre

     Elimination des doublons

    Dans le cadre de l'élimination des doublons odonymiques, le conseil communal a adopté une nouvelle appellation pour le rue de la Croix Rouge à Mont-sur-Marchienne. La rue de la Croix Rouge sera dorénavant dénommée rue de la Torre

    IMG_2266 11.jpg

    Rue de la Torre

    Un peu d'histoire : D’origine espagnole, les de la Torre y Butron-Muxica furent longtemps (du XVIIe au début du XXe siècle) propriétaires du château de Mont-sur-Marchienne (rue Cardinal Mercier). Du bâtiment, il ne reste que deux tours « classées ». D’autre part, dans l’église de la Conversion de Saint-Paul à Mont-sur-Marchienne, deux pierres tumulaires armoriées rappellent le souvenir de cette noble famille. Grands propriétaires terriens, les de La Torre possédaient à Mont-sur-Marchienne un peu plus de 125ha (situation en 1884). La rue de la Croix Rouge faisait partie des propriétés « de la Torre ». Plusieurs membres de cette famille eurent des grades militaires élevés.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer