projet

  • Mont-sur-Marchienne : Le projet de complexe commercial refusé

    Les opposants au projet ont eu gain de cause

    Comme annoncé dans l'édition digitale de la Nouvelle Gazette du 7 avril 2018,  le projet de complexe commercial a été refusé.

    Le 24 janvier dernier, une enquête publique avait été lancée par la Ville de Charleroi en vue d’octroyer un permis d’urbanisme sur l’avenue Paul Pastur, à Mont-sur-Marchienne. L’enquête s’est clôturée le 7 février dernier.

    IMG_2461 11.jpg

     Ci-joint le lien pour lire l'article complet ▼▼▼

    http://www.lanouvellegazette.be/215246/article/2018-04-07/montmarchienne-le-projet-de-complexe-commercial-refus

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Un complexe commercial sur l'avenue Paul Pastur

    Un projet visant à l'installation d'un AD Delhaize et d'un Tom & Co à deux pas du centre-ville

    Un sujet qui fait couler beaucoup d'encre pour le moment

    Retrouvez l'article complet dans La Nouvelle Gazette de ce samedi 10 février 2018

    DSC09958 11.jpg

    La future entrée du centre commercial ?

    images (2) BON.jpg

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne ( Haies ) Le Colruyt verra-t-il le jour ?

     

    Un Colruyt à la Chaussée de Thuin ?

    Le sujet fait toujours polémique à Mont-sur-Marchienne (Haies), il y a trois ans, le quartier était déjà en émoi, car déjà visé par un promoteur (S.A. Groupe Promo) en quête de créer des lotissements, entre la rue des Combattants, du Longtry et Séraphin Anthoine, à l'époque le projet avait déjà fait bouillir les riverains, ils avaient même fondé un comité de quartier pour contrer ce projet, mais voici qu'aujourd'hui, c'est l'enseigne Colruyt qui s'intéresse au terrain, car celui-ci se termine face à la Chaussée de Thuin, donc l'idée du groupe est d'implanter une surface commerciale, avec vaste parking à l'arrière, voilà  l'occasion de relancer la polémique dans ce magnifique quartier champêtre .....Affaire à suivre !

    Michel Amour

    IMG_2185 11.jpg

    Un Colruyt à la Chaussée de Thuin ?

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont sur Marchienne : Déjà les 350 ans de Charleroi pour nos écoles

     

    Les écoles communales ( Haies et Gonceries-Centre) ainsi que les écoles libres ( Sœur de la Providence et St. Paul ) de Mont sur Marchienne, ont réalisé un projet commun autour les 350 ans de Charleroi. Une classe de chaque école devait préparer une petite exposition, qui s'est étalée sur la période du 10 au 26 mai, sur le thème Mont sur Marchienne d'antan. En clôture de cette sympathique initiative, une exposition avait lieu hier dans la salle de la rotonde du centre culturel, salle dans laquelle, les parents des élèves des quatre classes concernées étaient invités . A noter aussi la présence de Madame et Messieurs les Echevins, Julie Patte, Cyprien Devilers et Serdar Kilic

    DSC07191 11.jpg

    Les professeurs des quatre classes concernées et les échevins

    DSC07201 11.jpg

    Des photos et des documents anciens

    DSC07196 11.jpg

    DSC07199 11.jpg

    L’aboutissement d’un projet concernant les 4 écoles de Mont-sur-Marchienne.

    DSC07194 11.jpg

    *********

    Un grand merci aussi à Monsieur Elio Paolini, président des commerçants et artisans de Mont sur Marchienne pour avoir soutenu le projet ... 

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Mont sur Marchienne : Rue du Pont-à-Nôle, des riverains inquiets!!!

     Projet de construction d'une cité à l'angle des rues du Pont-à-Nôle et de l'Eau d'Heure .

    C'est un peu par hasard que les personnes circulant dans le quartier du Pont-à-Nôle ont pu découvrir via une affiche le projet d'implantation d'une sorte de cité: 15 maisons cubes et un immeuble de 9 appartements sur moins d'un demi-hectare ! Outre le fait que la procédure d'enquête publique n'a pas été respectée ( avis d'enquête distribués partiellement, affichage uniquement pour la moitié du projet), " selon un riverain " cette demande d'implantation n'amène que des questions : * Pourquoi faire 2 enquêtes publiques distinctes alors que les plans sont les mêmes pour les deux? * Pourquoi, comme l'impose la logique et la législation ne fait-on pas une vraie étude environnementale qui aborde les questions de mobilité, et de nuisances. * N'est-ce pas la porte ouverte à une urbanisation massive, entre le R3 et la rue d'Eau d'Heure?

    Voici un résumé des questions, que se posent les riverains de la rue du Pont-à-Nôle

    DSC04674 11.jpg

    Un espace vert, mais pour combien de temps ?

    DSC04672.JPG

    Une demande d'urbanisme en bonne et due forme !

    Chacun pourra se faire une opinion du projet en se rendant sur le site de la ville de Charleroi .

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer