mineurs

  • Mont-sur-Marchienne : Aldino le mineur est décédé

    Une figure emblématique de Mont-sur-Marchienne vient de nous quitter

    Qui n'a pas connu Léonardo Saloperto, plus familièrement appelé Aldino et son musée de la mine à la rue Des déportés. Arrivé à l'âge de 20 ans chez nous, il avait quitté sa terre natale "Les Pouilles " et son village Sava, après avoir lu sur une affiche qu'il existait un paradis belge, il n'imaginait pas que ce paradis c'était la mine. Endroit où il restera jusqu'à sa retraite. En juin 1998 Aldino organise une grande fête dans la rue des Déportés afin de commémorer son demi-siècle en Belgique, ils sont tous présents pour la fête, amis, voisins, anciens mineurs, mais aussi les élus locaux. En juin 2001 il inaugure son propre musée de la mine dans une partie sa propriété, en présence d'une foule nombreuse et des échevins de l'époque. Ce jeudi 5 avril 2018 Aldino nous a quitté à l'âge de 90 ans.

    Michel Dubus

    DSC09339 11.jpg

    Monsieur Léonardo Saloperto, lors d'une commémoration au Bois du Cazier

    IMG_20180406_0001 111.jpg

    Inauguration du musée le 17-06-2001

    IMG_20180406_0002 111.jpg

    Inauguration de musée et du monument 17-06-2001

    IMG_20180406_0003 11.jpg

    Rue des Déportés le 17-06-2001

    *******

    Toutes nos condoléances à la famille .

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Barbe la grande martyre

     Église_Saint-Nicolas,_L'Hôpital,_vitrail_Sainte_Barbe.jpg

    Sainte Barbe aurait vécu au milieu du IIIe siècle après Jésus Christ en Bithynie (en Turquie) sous le règne de l’empereur Maximien. Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen d'origine phénicienne. Un jour, son père décida de marier Sainte Barbe à un homme de son choix; elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, son père l’enferma dans une tour à deux fenêtres, mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa.

    Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la jeune fille refusait d’abjurer sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Elle fut d'abord torturée : on lui brûla certaines parties du corps et on lui arracha les seins, mais elle refusa toujours d'abjurer sa foi. Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel. Il mourut frappé par la foudre.

    Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant pas utiliser son prénom perse et ne pouvant pas se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné.

    Source Wikipédia .

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • A table avec les " Ex-Minatori "

    DSC03747.JPG

     

    Ste. Barbe mise à l'honneur

    Comme chaque année à pareille époque les anciens mineurs de Marcinelle ( Association des Ex-Minatori ) organisent le traditionnel dîner de Ste.Barbe , cette année encore c'est dans la salle des loisirs de Mont sur Marchienne , que mineurs, fils de mineurs et petits-fils se sont retrouvés ce samedi, pour fêter la sainte patronne . Dans son discours de bienvenue Monsieur Elio Paolini ( président ) n'a pas manqué de souligner l'importance de faire perpétuer la tradition par la jeunesse .

    DSC03769 11.jpg

    Le discours du président de l'association Monsieur Paolini

    DSC03761 11.jpg

    Tous à table avec les Ex-Minatori

    DSC03754 22.jpg

    En compagnie du nouveau Consul d'Italie ( à droite sur la photo )

    DSC03785 11.jpg

    Le discours de Monsieur le Consul d'Italie

    DSC03849 111.jpg

    Ambiance assurée .....

    Cliquez sur l'image pour un grand format

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • St Barbe à la rue des Déportés

    _Ste-Barbe_05.jpg

     

     Ce 4 décembre jour de St.Barbe le début de la rue des Déportés à Mont sur Marchienne avait un petit air de fête patronale , et oui notre ancien mineur bien connu des habitants de la Commune, Monsieur Albino Soloperto fêtait à sa façon sa Sainte patronne, Ste. Barbe patronne des mineurs et des hommes du feu .

    DSC02592 111.jpg

    Monsieur Soloperto devant son petit musée de la mine

    DSC02596.JPG

     Sainte Barbe devant son habitation

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer