grève

  • Grève générale du 24 juin 2016

    Grève générale ce vendredi 24 juin en Belgique: voici tout ce qui sera à l'arrêt !

    La grève générale menée par les syndicats socialistes francophone et néerlandophone perturbera l’ensemble du pays vendredi. Des actions seront menées partout en Wallonie et à Bruxelles par la FGTB et au nord du pays par l’ABVV. La CGSLB et la CSC ne suivent pas l’appel à la grève bien que le syndicat chrétien a annoncé qu’il couvrira ses membres d’une éventuelle participation.

    1914763089_ID8299406_tec_105821_H45YZ5_0.jpg

    Photo Sudpresse

    DANS LA REGION DE CHARLEROI

    La grève s’annonce très suivie dans la région de Charleroi/ Sud Hainaut où la FGTB, toutes centrales confondues, mais aussi la CNE appellent à la mobilisation.

      L’industrie sera à l’arrêt. Cela vaut pour les entreprises du verre, de la sidérurgie, des fabrications métalliques, 

    Par contre, les accès aux parcs d’activités économiques de la région resteront libres.

      Commerce : les grandes enseignes à guichets fermés. Des piquets sont annoncés devant les magasins Carrefour, Colruyt, Delhaize, etc..

    Les centres commerciaux ne seront pas épargnés. Ville 2 devrait rester fermé.

      Prévoyez le plan B dans les transports publics.

    D’importantes perturbations en vue sur le réseau du TEC Charleroi. En d’autres termes, peu, voire pas, de bus . Idem pour le métro.

    Importantes perturbations annoncées aussi sur le rail. Elles débuteront à partir de jeudi à 22h jusqu'aux derniers trains de vendredi.

      A l'aéroport de Charleroi

    Les rangs risquent d’être clairsemés… et par conséquent les contrôles et autres opérations risquent de prendre plus de temps. Il vous est donc conseillé de vous présenter au terminal en prévoyant une marge de sécurité.

    Les accès vers le terminal devraient rester libres de toute entrave.

      Perturbations dans les administrations. Cela vaut à tous les échelons: fédéral, régional ou local.

      Secteur non-marchand à géométrie variable . Pas de service minimum dans les hôpitaux: les consultations seront assurées normalement. Mais des assemblées d’information et des distributions de tracts sont prévues.

    La Funoc, le Centre Coordonné de l’Enfance ou encore les Mutualités seront également touchés par la grève.

    Source Sudpresse     Rédaction en ligne

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont sur Marchienne : Grosses perturbations, à nouveau, dans les TEC

     

    Les actions menées ce mardi par la CGSLB contre plusieurs mesures décidées par le gouvernement fédéral en marge de son contrôle budgétaire perturbent le réseau des bus Tec dans toutes les provinces de Wallonie, ressort-il du site internet infotec.be. Dans certains dépôts, moins de la moitié des bus sont sortis. Les Tec Charleroi sont particulièrement touchés.

    76479735_B978556522Z_1_20160503075315_000_G456M9ADP_2-0.jpg

    Belga

    Sur le réseau des Tec-Charleroi, seuls 45% des bus sont sortis du dépôt de Jumet mardi matin, 50% du dépôt d’Anderlues et 80% du dépôt de Genson. La moitié des métros M1 et M2 roulent tandis que seul un départ toutes les 20 minutes est assuré sur la ligne M3 et un toutes les 15 minutes sur la ligne M4.

    sans-titre.png

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • TEC .....La situation sur Charleroi

      Le réseau du TEC en grève sur une partie du territoire wallon, ça coince à  Charleroi !!!

    1693876744_B97162579Z_1_20130215093447_000_G7IHJ01B_1-0.jpg 

    Photo La Nouvelle Gazette

    Des actions syndicales menées par la FGTB perturbent le réseau de bus ce mardi matin à Charleroi  .

    Aucun bus n’est sorti des dépots de Genson et Jumet en région de Charleroi. Selon la porte-parole du TEC carolo, seuls 23% des services sont assurés sur l’ensemble des lignes et au départ des principaux dépôts TEC de Genson, Jumet et Anderlues.

    Au départ de Jumet, 28% des bus roulent ainsi que huit trams, qui circulent à une fréquence de trente minutes. Ailleurs, 14% des bus sont sortis de Genson, 23% d’Anderlues et 44% de Nalinnes.

    A Charleroi, un rassemblement est prévu ce matin devant le siège de la FGTB, boulevard Devreux. 

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Manifestation générale ce mercredi: voici tout ce qui sera perturbé, dans notre région

    Manifestation générale ce mercredi !!

    90131299_B976723141Z_1_20151006121014_000_GU45APIOG_1-0.jpg

    Photo News Philip Reynaers

    Charleroi .

    Entre 10.000 et 12.000 Carolos devraient faire le déplacement. L’onde de choc risque donc d’être importante dans notre région.

    SNCB : les trains circuleront normalement. Ils seront ainsi en mesure d’acheminer les manifestants à Bruxelles. Mais, le personnel non-roulant ne sera pas sur le pont. De nombreux cheminots étofferont donc, eux aussi, le cortège.

    TEC-Charleroi : le réseau devrait être fortement impacté. On annonce en tout cas une forte mobilisation, autour de 80 %. Peu de bus ou de métro assureront leur service.

    Aéroport de Charleroi : le périmètre de BSCA ne sera pas bloqué. Mais les voyageurs sont invités à prévoir une marge de manœuvre plus importante que d’ordinaire. Certains services seront plus clairsemés que d’ordinaire. Et par conséquent, certaines opérations seront plus longues.

    Bpost : l’impact sera mesuré, même si des agents du centre de tri et des bureaux de poste iront manifester.

    Ministères et administrations publiques : pas de fermeture. Mais militants et délégués sont appelés à participer à la grande manifestation. Certaines antennes communales, notamment sur le Grand Charleroi, risquent toutefois de tourner au ralenti.

    Écoles : on attend une forte mobilisation des enseignants. Mais, le mouvement est loin d’être uniforme.

    Grande distribution : pas de fermeture d’enseignes, mais ici aussi, les syndicats invitent leurs militants et délégués à manifester.

    ICDI : les parcs de recyclage et le service de collecte connaîtront d’importantes perturbations.

    Industrie : les secteurs verriers et les métallos seront en première ligne. Aperam et Industeel tourneront au ralenti… Le transport et la logistique manifesteront aussi en nombre

    Hôpitaux : pas de service minimum. Les opérations et les consultations seront assurées. Mais les arrêts de travail se multiplieront dans les hôpitaux carolos. Au GHDC, plus de 250 membres du personnel convergeront vers Bruxelles.

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Grève de ce mercredi 22 avril: voici tout ce qui est à l'arrêt dans la région de Charleroi

    La Belgique est donc quasiment à l'arrêt ce mercredi. De nombreux secteurs sont touchés par la grève qui va paralyser notre pays tout au long de cette journée. Voici un point complet.

    2061079668_B975353789Z_1_20150422103538_000_GA64CGB15_1-0.jpg

    Photo Sudpresse

    DANS LA REGION DE CHARLEROI :

    > SNCB: pas de train dans les gares de la région carolo... mais des cheminots très "choqués". Mardi soir, sur le coup de 22 heures, un huissier, accompagné d'un responsable d'Infrabel s'est présenté au poste de maintenance de Châtelet avec une ordonnance. "Elle nous interdisait d'occuper les voies. C'est une première ... Non seulement, elle n'a eu aucun effet sur la grève, puisqu'aucun train ne roule. Mais apporterons une réponse à ce que nous considérons comme une provocation", déclare Etienne Libert, le secrétaire permanent de la CGSP Charleroi.

    > TEC Charleroi: grosses perturbations sur le réseau carolo: 13 services seulement sont assurés sur les 255 prévus. Aucun véhicule n'est sorti des dépôts d'Anderlues et de Nalinnes; 1% des bus ont pris la route depuis le dépôt de Genson et 10% depuis le dépôt Jumet. Les navettes vers l'aéroport circulent.

    > Poste: des piquets ont pris position dès mardi 22 heures devant le centre de tri postal de Fleurus et le bureau principal de Charleroi. En d'autres termes, aucun camion n'a pu approvisionner la chaîne. Peu, voire pas de courrier dans les boîtes ce mardi.

    > Ministères et administrations: les bureaux de l'ONEM, du FOREM, de la SWL jouent à guichets fermés. Des piquets bloquent les accès du ministère des Finances. L'hôtel de ville de Charleroi et les antennes de Marchienne-au-Pont, Gilly, Mont-sur-Marchienne sont également interdits d'accès.

    > Ecoles: grosse mobilisation des enseignants dans les écoles officielles. Ce mardi matin, des piquets entravaient l'école Cobaux à Charleroi et l'Athénée Destrée de Marcinelle.

    > ICDI: une action de sensibilisation a été menée devant le siège principal de Couillet. Mais, les camions de collecte sont bien sortis et les parcs de recyclage ouvriront leurs portes normalement ce mardi.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer