conseil

  • Mont-sur-Marchienne : LE CONSEIL DU JOUR !

    La S.P.A.  Communique !

    La chaleur touche aussi nos amis à 4 pattes !  Alors voici quelques conseils pour leur confort et leur santé…

    Capture spa.JPG

    Photo S.P.A.

    Les chiens et chats ne régulent pas leur température aussi aisément que nous, les humains. Ils sont donc vulnérables en cas de fortes chaleurs ou de chaleur prolongée.
    Songez à renouveler l’eau régulièrement ; l’eau doit être fraîche, mais pas glacée (ce n’est pas bon pour leur estomac).
    Pour les chiens, raccourcir les promenades, marcher à l’ombre, privilégier les heures très matinales ou très tardives. En rentrant, on peut leur tamponner les coussinets (aux endroits exposés, les pavés des trottoirs peuvent atteindre 50° en surface). 
    Les chiens et les chats peuvent être victimes d’insolations, très dangereuses pour eux ; les chiens « à nez raplati » (bouledogue etc…) sont particulièrement sensibles. Les chiens et chats à pelage blanc peuvent également être victimes de coups de soleil ! 
    Pour un « service 5 étoiles », certains chiens apprécient un petit coup de brumisateur et certains chats aiment se rafraîchir sous un filet d’eau (laissez couler le robinet quelques minutes à faible débit). Enfin, n’oubliez pas qu’un animal laissé dans une voiture (même à l’ombre et même avec la vitre baissée de quelques centimètres) est en DANGER DE MORT ! Cela va beaucoup plus vite que vous ne le croyez et le premier drame a déjà eu lieu la semaine dernière pour un pauvre bouvier bernois… Dans l’habitacle, la température passe de 22°C après l’arrêt du climatiseur à 46°C en 30 minutes, lorsqu’il fait « seulement » 24°C à l’extérieur. Alors imaginez quand il fait 30° dehors ! Et ne vous dites pas « Je n’en ai que pour cinq minutes »… car cinq minutes deviennent vite un quart d’heure et vous ne verrez sans doute pas le temps passer, tandis que votre chien sera en réel danger.

    ET AUSSI… ayons une petite pensée pour les animaux « SPF » ("sans panier fixe" ) :» : ils seront heureux de trouver un petit bol d’eau dans votre jardin!

    Merci "Pour Eux" !

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Service Public Fédéral

    Conseils pour les jours chauds

    _________________________________

    canicule.jpg

     

    Voici quelques conseils à adopter pour bien supporter les jours chauds.

    Lors d’une journée chaude :

    • Exposez-vous le moins possible au soleil ;
    • Protégez-vous par l’application d’une crème solaire ;
    • Buvez suffisamment, de l’eau de préférence ;
    • Signalez au CPAS de votre commune les cas isolés qui nécessiteraient le passage d’une assistante sociale.
       

    Lors d’une journée caractérisée par un dépassement du seuil des concentrations d’ozone :

    Pour les personnes les plus sensibles (les personnes asthmatiques, les personnes qui ont des problèmes respiratoires, les personnes âgées et les enfants en bas âge), le SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement recommande dans la mesure du possible :

    • De rester à la maison ;
    • De ne pas fournir d’efforts physiques ;
    • De ne pas ouvrir les fenêtres pendant la période la plus chaude de la journée soit entre 12 et 22 heures. Il faut ouvrir les fenêtres de préférence très tard le soir ou le matin, quand les concentrations sont retombées au plus bas.
       

    Enfin, une série de conseils à l'attention des vacanciers afin que les vacances ne soient que plaisir.
    Il est vivement conseillé dans l'intérêt de la santé de ne pas se mettre en route pour de longs trajets, entre 11h et 17 heures les jours de grand beau temps et de rester à l'écoute des informations à la radio pour connaître l'état de fluidité du trafic. Il y a lieu de se munir de provisions en nourriture et boissons qui assurent aux occupants du véhicule, une autonomie de quelques heures, en cas d'immobilisation forcée. L'eau et les boissons rafraîchissantes peu sucrées seront les plus utiles; on évitera bien sûr les boissons alcoolisées.

    Plan vague de chaleur et pics d’ozone

    Le plan vague de chaleur et pics d’ozone est découpé en 3 phases : une phase de vigilance, une phase d’alerte (divisée en niveau 1 et 2) et une phase de crise. Les phases d’alerte et de crise s’enclenchent lorsqu’un certain nombre de critères sont remplis. Conformément au plan, le SPF santé publique informe le grand public, les professionnels du secteur de la santé, les établissements de santé et les autorités locales sur les risques pour la santé en cas de fortes chaleurs.

    Nous vous invitons à consulter les sites web de la cellule Irceline : www.irceline.be et de l’Institut Royal Météorologique de Belgique www.meteo.be pour connaître respectivement les concentrations actualisées en ozone (via les rubriques "qualité de l'air - ozone - actuel") et le bulletin météorologique par région.

    Si vous avez des questions, contactez le contact center au 02/524 97 97.

     

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer