appellation

  • Mont-sur-Marchienne : Rue de la Torre

     Elimination des doublons

    Dans le cadre de l'élimination des doublons odonymiques, le conseil communal a adopté une nouvelle appellation pour le rue de la Croix Rouge à Mont-sur-Marchienne. La rue de la Croix Rouge sera dorénavant dénommée rue de la Torre

    IMG_2266 11.jpg

    Rue de la Torre

    Un peu d'histoire : D’origine espagnole, les de la Torre y Butron-Muxica furent longtemps (du XVIIe au début du XXe siècle) propriétaires du château de Mont-sur-Marchienne (rue Cardinal Mercier). Du bâtiment, il ne reste que deux tours « classées ». D’autre part, dans l’église de la Conversion de Saint-Paul à Mont-sur-Marchienne, deux pierres tumulaires armoriées rappellent le souvenir de cette noble famille. Grands propriétaires terriens, les de La Torre possédaient à Mont-sur-Marchienne un peu plus de 125ha (situation en 1884). La rue de la Croix Rouge faisait partie des propriétés « de la Torre ». Plusieurs membres de cette famille eurent des grades militaires élevés.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • Mont-sur-Marchienne : Encore une rue rebaptisée ....

     Encore une rue rebaptisée à Mont-sur-Marchienne

    Dans le cadre de l'élimination des doublons odonymiques, le Conseil communal a adopté une nouvelle appellation pour la rue Jean Jaurès à Mont-sur-Marchienne.  La rue Jean Jaurès sera dorénavant dénommée rue Léon Blum. Homme d’État français et figure du socialisme, il a été chef du gouvernement hexagonal à deux reprises. Il a aussi été président du conseil des ministres du front populaire en 1936. Emprisonné par le régime de Vichy après une parodie de procès, il fut déporté à Buchenwald.

    121212.jpg

    La future rue Léon Blum.

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer