aide

  • Mont sur Marchienne : trente ans plus tard, les enfants de Tchernobyl ont toujours besoin d'aide

     Rédaction en ligne

    Il y a trente ans presque jour pour jour, le 26 avril 1986, la plus grande catastrophe humanitaire due au nucléaire civil a eu lieu à Tchernobyl. Trente ans après les enfants sont toujours victimes des radiations. L’asbl ARRET se mobilise pour leur venir en aide encore aujourd’hui, leur permettant de venir un mois en Belgique, en famille d’accueil. Mélanie Riggi de Mont sur Marchienne fait partie de ces accueillant.

    309421581_B978456653Z_1_20160421175036_000_G2Q6KUGD6_1-0.jpg

    Photo La Nouvelle Gazette

    «  J’avais huit ans quand mes parents ont accueilli pour la première fois une fille de Biélorussie  », explique Mélanie Riggi, qui habite Mont-sur-Marchienne. «  Elle était déjà venue dans une autre famille donc connaissait déjà un peu le français, et nous avions un lexique. Nous nous sommes directement bien entendu, au fil des ans, elle est devenue ma sœur de cœur.  »

    ****

    Retrouvez l'article complet dans la Nouvelle Gazette de ce 22 avril

    Capture jz no.JPG

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer